[PASSÉ] Petite halte au Centre Culturel Borges

EXPOSITION TERMINÉE

C’est décidé, le centre culturel Borges fait peau neuve! Proposant trois nouvelles expositions, l’accent est mis sur la création locale. Si vous êtes dans les parages, allez y faire un saut !

Au Pavillon de las Naciones, le salon national de peinture expose une sélection de 44 œuvres d’artistes contemporains, sélectionnées dans le cadre d’un concours du Banco Nación. Intéressant pour avoir un aperçu des dernières tendances en matière de création locale, on regrette cependant le manque d’axe directeur dans le salon. Le thème de l’exposition est libre et réunit des artistes d’influences et d’expériences différentes. On se promène un peu perplexe dans cette grande salle regroupant une offre aussi variée, et puis, dans un détour, une perle ! Chacun y trouve son compte selon sa propre sensibilité.

Dans un espace plus intime, Maxim Lipzer a posé ses dernières toiles pour une toute nouvelle exposition intitulée « interiores exteriores ». Le peintre argentin se lance dans un étrange jeu de miroirs entre le dehors et le dedans, questionne nos certitudes et nos angoisses : l’intérieur est-il toujours rassurant ? l’extérieur toujours menaçant ?  Avec un dégradé de couleurs froides, un subtil jeu de lumières, des contours légèrement flous, ces lieux qui aspirent généralement à la quiétude ou l’indifférence se chargent d’une atmosphère lourde et inquiétante. Une salle de télévision, un entrepôt ou une aile d’avion nous plongent dans une anxiété continue. L’artiste joue avec nos repères, nous épie à travers une représentation de fenêtre. On ne sait plus si l’objet observé est le tableau ou nous-mêmes. Chaque image participe à une narration, celle de la vie quotidienne, mais qui contée par le regard de Maxime Lipzer nous noie avec plaisir dans la confusion. Étrange mais agréable sensation que nous procure cette exposition, on aurait aimé en voir davantage !

Avant de vous diriger vers la sortie, faites un petit détour par la Havane. Les photographies de Daniel Roitenburd nous invitent à déambuler le sourire aux lèvres dans les rues colorées de la vieille capitale. C’est un regard plein d’empathie qui exalte une approche plus authentique d’une ville enclavée et de ses habitants. On saluera la couturière, l’apothicaire ou le coiffeur, des personnages pittoresques et tendres, des clichés, un peu trop clichés parfois, mais de jolies couleurs et de belles poses qui suffisent à nous emmener loin d’un début d’automne pluvieux et morose.

Salon nacional de pintura 2010, jusqu’au 24/04.

Interiores exteriores. Maxim Lipzer,jusqu’au 24/04.

Cuba y su gente. Daniel Roitenburd,jusqu’au 24/04.

 

Du Lundi au samedi de 10h à 21h

Dimanche de 12h à 21h.

Entrée : 15$

 

Centro Cultural Borges

Viamonte 525, esq San Martin.

Information au 5555 5358/9

http://www.ccborges.org.ar/index2.htm

12,686FansLike
10,678FollowersFollow
1,477FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !