Péninsule Valdés, à la rencontre des baleines et animaux marins

península valdés argentine

Sur la côte Atlantique, à une vingtaine d’heures de bus ou 1h30 d’avion depuis Buenos Aires, se trouve une réserve protégée d’animaux, la Péninsule Valdés. On peut y observer dans leur milieu naturel pingouins de Magellan, éléphants et lions de mer, mais aussi orques et les baleines franches australes qui viennent s’y reproduire une fois l’an, de juin à mi-décembre. La plus grande concentration de spécimens a lieu entre les mois de septembre et novembre, octobre étant le meilleur mois pour les observer.

Puerto Madryn : ville d’amarrage pour visiter la région

Les bus et avions depuis Buenos Aires arrivent à Puerto Madryn, point de chute idéal pour visiter les environs. Deux options s’offrent à vous pour partir en excursion nature. La plus confortable : vous rendre dans l’une des nombreuses agences de tourisme de la ville proposant des tours à la Péninsule Valdés et à Punta Tombo. La plus souple : louer une voiture pour parcourir vous-mêmes les environs. Cette dernière option suppose de rester plusieurs jours sur place car en pleine saison des baleines de août à octobre, difficile de trouver une voiture disponible. La liste des agences de location de voitures est disponible à l’office de tourisme, dans le centre ville. Si vous êtes pressé, oubliez la voiture : dans les environs, la conduite est douce et responsable, vous circulez sur le territoire des animaux.

En attendant votre voiture ou votre excursion, profitez des activités de Puerto Madryn. Promenez vous sur le front de mer et les plages de Punta Este et son navire échoué, Punta Loma et sa colonie d’éléphants de mer et la plage d’El Doradillo. Au loin, les chanceux apercevront des baleines sauter en saison. Faites l’impasse sur la baignade : les eaux de l’océan Atlantique sont glaciales ! En revanche dans les terres, les collines et le Cerro Avanzado sont idéales pour une randonnée VTT. Les amateurs de sports nautiques ne sont pas en reste avec une offre variée : windsurf, kayak, VTT, plongée sous-marine. Au sud de la ville, Punta Cuevas et sa statue de l’indio annoncent l’entrée de l’Ecocentro, le musée sur la faune marine de la région.

Puerto Pirámides : point de départ pour l’observation des baleines

La Péninsule Valdés est une réserve naturelle entourée par l’océan, reliée au continent par une bande de terre permet de rejoindre la petite ville de Puerto Pirámides par la route. La Péninsule mérite que l’on s’y attarde deux ou trois jours, posez donc vos valises à Puerto Pirámides et profitez de l’ambiance toute particulière de la ville.

À Puerto Pirámides, l’excursion immanquable est la sortie en mer entre août et octobre pour observer les baleines franches australes et leurs baleineaux nouveaux nés faisant leurs premiers sauts. La sortie n’est pas donnée mais vaut vraiment la peine : les baleines passent avec une extrême douceur sous les petites embarcations et nagent à quelques mètres de vous. Au coucher du soleil, la visite est magique. Les guides dispensent un véritable cours sur la faune marine de la région, de grand intérêt. Un sous-marin propose aussi d’observer les baleines sous mer.

Depuis la ville, des promenades à pied vous mènent d’un bout à l’autre de la Péninsule, et en particulier à la Lobería Punta Pirámide, lieu de vie des lions de mer et point de vue exceptionnel sur le golfe d’où on aperçoit encore les sauts des baleines.

La réserve naturelle de Péninsule Valdés 

La visite de la réserve se fait idéalement sur deux journées. Elle est bordée par les deux golfes (San José au nord et le Nuevo au sud) est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999. Trois pistes peuvent être parcourues avec n’importe quel type de voiture, en prenant garde aux trous et pierres, et surtout aux passages d’animaux (la vitesse est limitée pour votre sécurité et celles des habitants à poils et à plumes). Pensez à faire le plein à Puerto Pirámides avant de partir ! Au milieu de la steppe typique de la région, vivent des guanacos (une espèce de lama), des renards gris, des ñandus (une espèce d’autruches) et autres petits mammifères comme les tatous et les maras. Soyez vigilant·e pour les apercevoir tout le long de votre traversée et partez tôt le matin ou en fin d’après midi : en pleine chaleur, les animaux se cachent !

En bout de piste, de la Punta Delgada à la Punta Norte, des animaux marins dorent au soleil par centaines sur les plages de la péninsule. Les couples de pingouins de Magellan couvent tour à tour leur futur progéniture entre septembre et mars (le pingouin est féministe !), les éléphants de mer se confondent avec des rochers tant ils sont imposants et immobiles, et les jeunes lions de mer se battent à qui sera le chef de la troupe. Sur les plages de Punta Norte et Caleta Valdés, vous pouvez apercevoir des orques entre fin février et mi-avril, trois heures avant ou après la marée haute, à l’aide d’un télescope mis à disposition.

Autour de la Péninsule Valdés : poursuivez votre excursion en Patagonie

Après la Péninsule Valdés, poursuivez votre escapade nature en Patagonie argentine.

Au sud de la Péninsule Valdés, mettez le cap sur Punta Tombo, un circuit d’environ une heure à pied entre les pingouins de Magellan. Attention aux flashs des appareils photo qui peuvent incommoder les animaux, qu’il convient évidemment de ne pas nourrir ni toucher. Pas de raison de laisser l’océan aux pingouins : une petite plage vous attend en fin de parcours pour un rafraichissement de bonne augure.

À quatre heures de route au nord de la Péninsule, Las Grutas est une ville balnéaire qui dispose d’un microclimat, idéal pour profiter de la plage avant de remonter vers Buenos Aires. La Patagonie vous appelle ? Prenez le train des années 1960 de San Antonio Oeste à Bariloche, qui passe une fois par semaine, direction Bariloche et la route des sept lacs. La Patagonie vous tend les bras !