La Maison de la Culture : scandale et histoire dans l’ancienne maison de Victoria Ocampo

Au 2 831 de la rue Rufino de Elizalde, en plein dans ce Barrio Parque dessiné par l’architecte paysagiste Carlos Thays, on trouve une maison atypique. Entre les petits hôtels et les jacarandas, se dresse l’ancienne maison de Victoria Ocampo. Depuis 2005, l’endroit fonctionne comme Maison de la Culture du Fond National des Arts.

La maison attire l’œil avec ses murs blancs, son style épuré et sa qualité architecturale. Foin des ornements, les balcons reposent seulement sur des socles minimalistes. On devine l’influence de Le Corbusier, l’ami de Victoria Ocampo qui, pour la petite histoire, a validé les partis-pris architecturaux de la maison. Cette dernière a été construite par Alejandro Bustillo, un architecte connu notamment pour d’autres édifices emblématiques comme celui du Banco de la Nación Argentina ou de l’hôtel Llao Llao.

- Anuncio -

Etonnamment, Bustillo n’a pas voulu signer la maison. Il la trouvait scandaleuse et n’a accepté le boulot que parce que Victoria Ocampo, qui savait se montrer convaincante, l’y poussait. En 1930, elle y a accueilli la rédaction de la revue emblématique SUR. Aujourd’hui, sous la houlette du Fond National des Arts, la maison continue d’endosser un rôle important pour la culture argentine avec des expositions, des concerts et des présentations de bouquins…

L’endroit est un véritable ovni architectural qui tranche avec le reste de Buenos Aires où le style français prévaut. Profitez de votre présence dans le quartier pour vous rendre au Malba et découvrir l’expo Yoko Ono, ou au Musée des Beaux Arts. Encore que rien ne vous interdise de flâner sans but.

Casa de la Cultura del Fondo Nacional de las Artes
Rufino de Erizalde 2831 – Palermo
Tel : 4808 0553 / 4804 4411 / 4804 9966
Du mardi au dimanche, de 15h à 20h
Entrée libre et gratuite

Photo: Fondo Nacional de las Artes

Rien n'a été trouvé

Soy escritor y traductor. Me encanta leer, viajar, ir al cine y visitar museos. Saco fotos como hobby y tengo un espíritu curioso.