Lekeitio, la révélation des tapas basques

Chacarita un samedi midi nuageux. A l’exception de la station-service du coin de la rue et de la feria du Parc Los Andes (à côté du cimetière), il ne se passe pas grand-chose dans les rues… Comment imaginer que nous étions sur le point de tomber sur l’une des meilleures tortillas espagnoles de la ville ? Ingénus que nous sommes, nous avons poussé les portes du bistrot Lekeitio, dont le nom renvoie au village du Pays Basque où ont grandi les aïeux du jeune homme qui officie en cuisine.

Sur place, on nous propose le plat du jour : poisson à la parrilla. Tentant mais nous avons très envie de tapas. Qu’à cela ne tienne, pour nous ouvrir l’appétit, un mini-gazpacho fait son apparition sur notre table. Le restaurant est décoré à la mode de Palermo : un comptoir coloré, des tables hautes avec des banquettes, d’autres tables plus confortables et élégantes, un patio divin pour boire quelque chose ou fumer.

Accroché au mur, le drapeau du Pays Basque annonce la couleur : de la cuisine basque adaptée aux ingrédients locaux. Une fusion parfaitement incarnée par notre première tapa à savoir une tortilla avec chorizo. Une révélation ! Mention spéciale au goût et à la texture (en mode baveux : cuit en dehors et humide dedans), même s’il nous faut vous avertir que la portion est particulièrement généreuse. D’ailleurs nous n’en avons mangé que la moitié pour pouvoir goûter d’autres tapas. L’autre moitié a été emballée et dévorée à la maison le soir-même.

Deuxième tapa : burrata sauce verte (semblable au pesto) avec du pain et des petites tomates. La subtile touche caprese du plat a fait mouche. Troisième tapa : chorizo au cidre avec pommes de terre et cornichon. WOW. Nous n’avions jamais encore goûter à un chorizo aigre-doux. Impardonnable. La dernière tapa : des croquettes de poisson. Pas mal mais peut-être que les plats précédents avaient placé la barre trop haute. Ou peut-être aurions-nous dû commander les gambas à la place !

Ne commettez pas la même erreur que nous et gardez un peu de place pour le dessert. Ces tapas sont servies plus que généreusement, ce qui n’est pas le cas dans les autres bars espagnols de notre connaissance. Et n’oubliez pas que Lekeitio propose aussi des plats principaux : risottos, poissons et viandes. Question alcool, ils ont de la bière artisanale, du cidre, du patxarán (une liqueur basque) et environ trois pages dédiées aux cocktails et apéritifs de la maison.

Riche idée que d’avoir installé quelque chose d’aussi bon dans ce quartier où les options gastronomiques et les activités n’abondent pas. Avec un peu de chance, c’est le signal du réveil de Chacarita. Longue vie à Lekeitio, cette perle encore peu connue. Vu que vous êtes dans le coin, ne manquez pas de faire un tour dans l’immense Cimetière de Chacarita.

Lekeitio Bodegón Vasco
Santos Dumont 4056 –  Chacarita
Tel : 5629 – 3312
Du lundi au vendredi, de 12h à 15h ; du mardi au jeudi, de 20h à 0h ; samedi et dimanche, de 12h à 0h
Prix : $ $

Photo : Eva

 

Eva Contreras
Eva Contrerashttps://www.instagram.com/discover.buenosaires/
Directora Editorial de Buenos Aires Connect. Escritora siempre. Estoy buscando algo. Fotografía + viajes + comida + música.
12,683FansLike
10,680FollowersFollow
1,477FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !