Les cinémas à Buenos Aires

cinema buenos aires

La France est réputée pour ses innombrables cinémas et nous sommes habitués à aller sur des sites bien pratiques pour voir où passe tel ou tel film, consulter les horaires ou acheter notre billet. Alors, quand on se retrouve dans un pays étranger et que l’on voudrait se faire une toile, on ne sait plus vraiment où donner de la tête. D’autant plus que Buenos Aires n’a rien à envier à l’hexagone question ciné. Des multiplex aux petites salles indépendantes en passant par les centres culturels et les ciné-clubs, découvrez notre tour d’horizon des salles.

Les multiplex

Si vous êtes plutôt branchés blockbuster américain (parfois ça fait du bien), rendez-vous dans les cinémas HoytsVillage et Multiplex. Ils sont éparpillés un peu partout dans la ville. Des promos peuvent vous être offertes – deux places pour le prix d’une par exemple. On vous conseille vivement d’acheter votre billet en ligne ou de vous pointer une heure avant si vous allez à une séance du soir ou du week-end, car la file est longue et les caissières d’une rare inefficacité. Vous êtes prévenus !

- Anuncio -

Certains disposent de la toute dernière technologie et notamment de salles 3D (voire 4D)… en dehors de la capitale proprement-dite. La meilleure est sans aucun doute la salle IMAX située dans le centre commercial Norcenter à Zone Norte, où les projections se font sur un écran et avec une résolution hautement supérieure à tout ce qui existe à Buenos Aires. La salle “premium” du centre commercial DOT, possède des sièges inclinables hyper confortables, une tablette à partager avec son voisin et la possibilité d’appeler un serveur pour avoir un sushi ou un Fernet coca.

Ciné national

Mention spéciale pour les Espaces Incaa, dans lesquels sont projetés des films argentins à travers tout le pays. Voici les deux sièges de Buenos Aires :
El Gaumont en Av. Rivadavia 1635 – Centro
El Artecinema en Piedras 736 – Monserrat

Des cinés indépendants qui valent le détour

À lire attentivement si vous êtes passionné de cinéma d’auteur, argentin ou étranger. Sachez également que les prix sont bien plus abordables dans ces salles, alors profitez-en !

  • La Sala Leopoldo Lugones, au dixième étage du Centro Cultural San Martin dans le Centro propose des cycles à thème.
  • La salle du MALBA
  • Le Cine Cosmos UBA est une salle phare des années 1960 et 1970. Fermée en 2008, elle a finalement été rouverte en 2010 pour le plus grand plaisir des étudiants de la UBA (l’Université de Buenos Aires) qui s’occupe d’administrer la salle, et des porteños cinéphiles.

Centres culturels et cinéma

Pour tout ce qui est du cinéma un peu plus expérimental et artistique, le Centro Cultural Rojas propose des projections gratuites de films « familiaux », « faits avec un appareil photo », etc. Vous pouvez également aller faire un tour du côté du Centro Cultural Borges ou encore au Centro Cultural de la Cooperacion plus axés arts audio-visuels. Il est toujours bon de jeter un œil à leurs programmations !

L’Alliance Française et le British Arts Centre, dans le Microcentro, programment des films bien évidemment en rapport à leurs pays respectifs.

Écoles de ciné

Deux écoles de cinéma présentent souvent des cycles intéressants et ouverts au public : l’Espacio FUC, qui invite régulièrement les réalisateurs des films projetés à présenter leurs films, et la Escuela Nacional de Experimentacion y Realizacion Cinematografica. Tout est dans le nom ! Vous pourrez aussi y découvrir de nombreux courts-métrages.

Ciné-clubs

Buenos Aires propose également de nombreux ciné-clubs. Par exemple :

  • Cineclub ECO, à Villa Crespo, propose également de grands classiques du cinéma à travers différents cycles autour d’un réalisateur, d’un acteur ou de différent thème. Moyennent quelques pesos additionnels, vous aurez droit à un débat et à un petit café.
  • La Filmoteca en vivo, tous les weekends, un nouveau thème ! Science fiction, films français, acteurs célèbres… il y en a pour tous les goûts.
  • Cineclub núcleo : il est le plus ancien de la ville. Créé en 1952, par un groupe de jeunes cinéphiles, le club propose des séances chaque mardi et un dimanche sur deux, ainsi que des cycles sur plusieurs semaines, par exemple à l’espacio INCAA – Gaumont.
  • Chez Ricardo Parodi : sans doute le cinéclub le plus intime de Buenos Aires puisqu’il se passe tout simplement chez Ricardo Parodi, le conservateur du Museo del Cine de la capitale ! Au programme, films sélectionnés par l’hôte, débat et réflexion.