La Réserve Écologique de la Costanera Sur, un peu d’air pur

Quelques hautes tours de verre surplombant un semblant de pampa : la réserve écologique de la Costanera Sur, sorte de poumon de la capitale porteña, offre un paysage hallucinatoire et vivifiant.

Face au fleuve, cet immense espace vert (plus de 360 hectares) a surgi dans les années 90 sur les décombres du chantier de Puerto Madero, désormais l’un des quartiers les plus huppés de la ville. Une végétation luxuriante a rapidement envahi ce lieu devenu l’eden local d’une multitude d’oiseaux de diverses espèces, mais aussi d’exotiques ragondins, de tortues, de canards et autres créatures rampantes.

Des sentiers de terre sillonnent ce territoire redevenu sauvage, et nous amènent jusqu’aux eaux troubles du fleuve. Ils sont empruntés par les adeptes de la course à pied, les familles, les amateurs d’ornithologie ou encore les cyclistes, surtout le dimanche.

La réserve écologique est la meilleure porte de sortie de la mégalopole, permettant de s’échapper un peu du chaos, sans avoir à en sortir. Au détour d’un chemin, on peut même se prendre à imaginer l’étendue paisible qu’était ce territoire avant l’éclosion de Buenos Aires…

Si la journée est ensoleillée, attention aux insolations, les sentiers sont peu ombragés. Et puis surtout, gare aux moustiques, de véritables voraces. A pied, la promenade peut s’avérer un peu longue et monotone, mais en vélo la balade est particulièrement agréable.

Le week-end, il est possible de louer des bicyclettes (prenez une pièce d’identité) à l’entrée sur la Costanera Sur. Pour les amants de la nature, il est possible de découvrir la faune et la flore locales lors de visites guidées, les samedis et dimanches. On peut aussi visiter la réserve les nuits de pleine lune !

Une petite balade le long de la digue qui s’étend de l’avenue Cordoba à l’avenue Independencia s’impose également. Sorte de croisette populaire de la ville, on y trouve une ribambelle de parrillas où l’on peut déguster de délicieuses bondiolas. Les Porteños adorent venir prendre un bain de soleil et quelques matés dans ce coin le dimanche. Les amateurs de danses folkloriques ne sont pas en reste, avec cette piste à ciel ouvert situé près de l’entrée de la réserve écologique.

Profitez de votre présence dans le secteur pour aller visiter le Musée de l’Humour, la Collection Fortabat ou encore la Frégate Sarmiento. Un petit creux ? Rendez-vous à DF ou à Siga La Vaca.

Surtout, n’oubliez pas vos crèmes solaires, chapeaux/casquettes, antimoustiques, bouteilles d’eau… On vous fait confiance pour le reste !

Costanera Sur
Av. Tristán Achával Rodríguez 1550 – Puerto Madero
Tel : 4893-1640/1580
De mardi à dimanche, de 8h à 18h
Visites guidées : samedi, dimanche et jours fériés, à 10h30 et 15h30
Entrée libre et gratuite

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.