TOP : La crème de la crème de la cuisine française

gastronomie française à Buenos Aires
Photo: Facebook Fleur de Sel

C’est bien connu, la gastronomie française est l’une des meilleures du monde. À cet égard, nous qui vivons à Buenos Aires sommes particulièrement vernis, car les Français adorent cette ville ! Le taux d’immigration française en Argentine est tel qu’il nous permet de vivre des expériences culinaires de tout premier ordre ici-même, avec cette touche romantique si caractéristique du chef français. Prêt, feu, dégustez !

Le dîner

Brasserie Pétanque : « Bienvenue dans LA brasserie française de Buenos Aires. La Pétanque nous régale de bons petits plats typiquement “franchouillards”, parmi lesquels un excellent steak tartare, un gigot d’agneau qui n’a rien à envier à celui de grand-maman ou encore un extraordinaire magret de canard à l’orange…et au Grand Marnier ! » Lire la suite…

Fleur de Sel : « Jean-Baptiste et Valentina ont relevé le défi suivant : faire découvrir aux porteños la délicatesse de la cuisine française, tout en s’adaptant aux influences locales. Le résultat est dans l’assiette : des ingrédients de qualité parfaitement cuisinés, des mélanges traditionnels qui fonctionnent et une touche de créativité qui fait la différence. » Lire la suite…

À nos Amours : « Ce restaurant est un petit paradis culinaire. On s’y rend avec le sourire autant pour savourer de bons plats franco-italiens que pour déguster du vin made in Argentina. Sur chaque table de bois, on trouve un livre d’Apollinaire ou de Sartre, histoire de feuilleter des passages de ces grands auteurs français, le temps d’un repas. » Lire la suite…

Ureña : « Un restaurant à l’accent français. La faute au chef Sébastien Fouillade, qui a bossé au niveau étoile Michelin, et qui parsème ses plats de subtiles touches méditerranéennes. » Lire la suite…

Les Anciens Combattants : « Derrière ce nom aux airs belliqueux et cette grande façade grenat se cache l’une des meilleures adresses françaises de Buenos Aires. Située à deux pas de la Plaza Constitución, dans une rue où se croisent travestis et policiers à la tombée de la nuit, l’Union Française des Anciens Combattants abrite un restaurant gourmet au cadre classique. » Lire la suite…

*Bonus : Hotel Club Francés.

Le déjeuner

Frenchie : « Installé à deux pas de la vibrante rue Florida, cette brasserie décorée aux couleurs du drapeau français, constitue une option idéale pour un bon repas, rapide et pas cher, à l’heure de la pause déjeuner. Au menu on trouve des plats du midi simples et frais préparés avec des produits de qualité. »  Lire la suite…

Bar du Marché : « Midi et soir, l’endroit sert de bons petits plats, fins et nourrissants, arrosés d’un verre de vin, évidemment. Le Bar du Marché propose une cinquantaine de vins du monde entier à déguster au verre. Il faudra souvent y mettre le prix. » Lire la suite…

Paris Burger : « Le burger aux recettes made in France, dans le Microcentro. Une adresse idéale pour ceux qui sont en manque de saveurs françaises et qui cherchent un burger gourmet de qualité. »  Lire la suite…

Les boulangeries

COCU : « Les gros pains aux céréales ou de campagne, avec leur mie moelleuse, sont une merveille. On trouve aussi du pain au noix, du pain de mie, des mini-cakes, des quiches salées et de nombreuses autres saveurs qui vont et viennent au gré des envies et des saisons. Il ne s’agit pas seulement d’aller y acheter son pain, mais de s’y asseoir pour le déjeuner, pour un brunch le weekend ou pour se détendre dans le coin salon. » Lire la suite…

Co-Pain : « Un secret partagé par les connaisseurs et autres amateurs de bon pain qui se refilent l’adresse de cette boulangerie de Caballito, l’une de des meilleures de Buenos Aires. Le croissant et le pain au chocolat sont épatants. On peut aussi se procurer des pains maison et d’autres délices de la pâtisserie française. » Lire la suite…

Merci : « Envie d’une bonne baguette ou de viennoiseries à la Française à San Telmo ? Direction le marché et l’entrée par la rue Carlos Calvo. Baguette tradition, pain de campagne, croissant ou chocolatine… Il y a tout ce que l’on peut attendre d’une boulangerie française. » Lire la suite…

L’Épi : « Four à l’ancienne, pain fait avec une pâte à fermentation naturelle… Vous ne rêvez pas, vous êtes bien dans une boulangerie française aux confins de Colegiales. Le lieu ravira les nostalgiques du pain au chocolat et du croissant aux amandes. » Lire la suite…

Les cafés

Le Moulin de la Fleur : « La boulangerie-pâtisserie de Recoleta saura satisfaire vos fringales quelle que soit l’heure de la journée. Vous pouvez choisir une des viennoiseries savoureuses de la carte, parmi les croissants, pains au chocolat et brioches. Ne manquez pas de goûter aux macarons et aux éclairs aux différentes saveurs, qu’on ne trouve pas si facilement dans la capitale argentine. » Lire la suite…

Oui Oui : « La terrasse du Oui Oui vous attend avec une cuisine française originale, mêlant grands classiques et improvisations gustatives. Oui Oui est LE restaurant qui a rendu les porteños accros au saumon et aux œufs brouillés le dimanche midi. » Lire la suite…

La Noire : « Un café du quartier de Villa Crespo qui nous a fait forte impression avec sa déco, sa simplicité et sa cuisine française. Du café de spécialité, une sélection de spécialités françaises à peine sorties des fours de Co-pain et un assortiment de sandwichs préparés sur le moment avec des ingrédients frais. » Lire la suite…

Croque Madame : « Comme un parfum de Paris. Ce café restaurant type salon de thé parisien se situe dans la dépendance du Palais Errazuriz Alvear, devenu aujourd’hui le musée des arts décoratifs de la ville. » Lire la suite…

*Au fait ! COCU n’est pas qu’une simple boulangerie. C’est aussi un café fidèle à la tradition française.

Question crêpes

Un, Dos, Crêpes : « Cette petite crêperie propose sur une grande ardoise des crêpes salées (ou “galettes” pour les puristes) et sucrées, cuites sur les traditionnels biligs (plaques). Bref, de quoi rassasier les nostalgiques des bonnes vieilles après-midi crêpes chez mamie ou initier vos amis argentins à ce petit plaisir bien de chez nous. » Lire la suite…

La Galette : « La cuisine de La Galette se situe quelque part entre l’Hexagone et le Rio de la Plata. Ici, nous sommes entourés de cadres en costard-cravate, de touristes en goguette un peu perdus, de jeunes couples qui viennent boire le café ou d’amateurs de cidre solitaires… Un peu comme à Paris, en somme. » Lire la suite…

Cela pourrait également vous intéresser…