Fuerza Bruta, le plein d’énergie

Créé en 2003, Fuerza Bruta est un spectacle unique en son genre. La folie créatrice de Diqui James prend forme au travers de décors impressionnants, d’interprètes déchaînés et d’une musique transcendante. Ce projet théâtral post-moderne argentin est couronné de succès depuis une décennie et a trouvé son public tout autour du globe. Aux représentations permanentes à New-York, s’ajoutent deux troupes itinérantes qui ont déjà traversé une vingtaine de pays. L’une d’elle est de retour, pour notre plus grand bonheur, là où tout a commencé : Buenos Aires.

La grande innovation de Fuerza Bruta est de considérer le public comme partie intégrante du spectacle. Peu importe l’emplacement par rapport à la scène, chaque spectateur est toujours idéalement placé. Ressemblant à une fosse de concert, le public debout est appelé à se mouvoir en permanence, tournoyer, s’agenouiller, danser ou même créer un tapis de paumes tendues vers le plafond. Les acteurs, danseurs, chanteurs, acrobates viennent constamment se mêler à cette foule électrisée au point qu’on ne sait plus si son voisin est comme nous, un spectateur ébahi, ou un membre de la troupe. La puissance dégagée par cette dernière est communicative, presque envoûtante.

- Anuncio -

Au-delà de la performance des interprètes, Fuerza Bruta se repose sur ses décors sans précédent. Le spectacle se veut à 360°. On ne sait jamais d’où va venir la suite, en témoignent les regards jetés de part et d’autre par un public qui ne cesse d’être surpris. La salle se transforme, joue avec nos sens, use d’effets inattendus mêlant vent, eau, son et lumière. Les couleurs, les formes, les éléments s’enchaînent au rythme d’une musique pertinente et dynamique pour nous proposer des tableaux très différents mais toujours spectaculaires.

Difficile de ne pas être admiratif devant une telle débauche d’énergie et de créativité. Le spectacle de quatre-vingt minutes passe en un éclair mais les vendredi et samedi soirs il se prolonge jusqu’au bout de la nuit en se muant en une soirée électro, au sein du Centro Cultural de Recoleta. De retour à la maison-mère au moins jusqu’à fin janvier, Fuerza Bruta exulte cinq jours par semaine et n’attend plus que vous pour célébrer une nouvelle fête.

Fuerza Bruta au Centro Cultural de Recoleta

Junin 1930 – Recoleta

Billets en vente sur Ticketek

Mercredi à 21h

Jeudi à 20h30

Vendredi à 20h30 et 23h30

Samedi à 19h et 22h

Dimanche à 17h et 20h