Festival Pirologías : théâtre hors des sentiers battus

Pourquoi faudrait-il aller dans le Centro ou à Almagro pour assister à du grand théâtre ? Le festival Pirologías propose de revoir la donne. Il s’exile hors de capitale fédérale, à la limite avec la Zona Oeste. Une décentralisation volontaire qui ne décourage cependant ni les artistes, ni le public.

Les invités viennent du Brésil, d’Équateur, de France, du Guatemala, d’Italie et bien sûr d’Argentine. Le festival ne se cantonne pas au théâtre, mais ouvre son programme à la danse, aux marionnettes, aux concerts et aux échanges culturels.

- Anuncio -

Comme on est forcément un peu chauvin, on va commencer par vous parler des spectacles français ! Le 8 novembre, à 20h, l’actrice Cécile Duval sera sur scène pour interpréter “Les Chants de Maldoror” de Lautréamont (qui, le saviez-vous, est né à Montevideo ?). Le samedi, on la retrouve à la mise en scène du célèbre “En attendant Godot” de Samuel Beckett, interprété par des acteurs argentins et français. Le tout au Centro Cultural Espacios à Villa Ballester.

Samedi, avant d’enchaîner les spectacles toute la soirée, profitez d’un atelier intensif d’introduction au travail du masque, de 10h à 15h.

Dimanche, laissez-vous porter par les sons effrénés et colorés de la Orkesta Popular San Bomba. Vous connaissez peut-être ces vingt musiciens, déjà aperçus sur la scène du Konex ou de La Trastienda et qui n’auront ce soir-là comme seul but que de vous faire danser sur des rythmes latinos assaisonnés d’une touche de musique des Balkans. Concert gratuit.

Et comme il n’y a pas d’âge pour apprécier un bon spectacle de marionnettes, on vous recommande “La niña que riega la albahaca” (La fille qui arrose le basilic) de Federico García Lorca, manipulée par le duo guatémaltèque Chúmbala Cachúmbala. L’Italien El Bechín nous invite, lui, à suivre les marionnettes de son “Horror Puppets Show”, qui à son grand damne font plus rire que peur !

VIIè Festival international de théâtre Pirologias

Du 6 au 10 novembre 2013

Toute la programmation ici