Escapade à Rio de Janeiro depuis Buenos Aires

rio de janeiro

Rio, les palmiers, la plage, les noix de coco, les cariocas souriants, la musique omniprésente, la douceur de vivre… la liste est longue ! La cidade maravilhosa, ou ville merveilleuse, à seulement 3 heures de vol de Buenos Aires, est parfaite pour s’offrir une parenthèse tropicale ! Une ex-carioca d’adoption vous livre ses bons plans dans ce petit guide touristique:

Les visites incontournables

white cable car traversing on top of hills overlooking city by bay

  • Le Christ Rédempteur

Le moyen le plus agréable de visiter le Christ est de prendre le Trem Do Corcovado depuis la station de Cosme Velho sur la rue Laranjeras (dans le quartier du même nom) accessible en bus ou en taxi depuis la zone sud de Rio. Pour attendre moins longtemps le petit train – départ tous les quart d’heure – et ne pas avoir trop de monde sur ses photos, il est préférable de venir tôt le matin un jour de beau temps ! La vue depuis le sommet permet de se rendre compte de l’étendue de cette ville immense et, il faut se l’avouer, être au pied de ce géant en pierre, ça fait quelque chose ! La montée au Christ peut également se faire à pied depuis le Parque Lage, mais on vous le déconseille fortement, la sécurité du chemin s’est extrêmement dégradée ces dernières années (voir notre point sécurité en fin d’article).

  • Pain de Sucre

Pour monter au Pain de Sucre, je ne saurais que trop vous conseiller de zapper le téléphérique pour la première partie et de monter à pieds ! Pour cela, très simple, longez la Praia Vermelha qui est au pied du Pain de Sucre par sa gauche et prenez le sentier du Morro da Urca (accès gratuit). Le sentier est assez simple mais peut être glissant en cas de pluie. Durant la montée, attendez-vous à rencontrer de mignons petits singes et des papillons bleus superbes ! Une fois en haut, vous pouvez acheter votre billet pour aller au 2e tronçon et/ou redescendre par le même chemin. En attendant, profitez de la magnifique vue sur la baie de Botafogo et le Centro d’un côté, et sur les immenses plages d’Ipanema et Copacabana de l’autre. Les plus aventureux peuvent aussi réserver la montée via un club d’escalade (plusieurs niveaux de difficulté existent) pour une expérience différente et une arrivée au sommet au coucher du soleil, la fierté en plus !

  • Le centre

Moins connu des touristes qui ne s’aventurent pas forcément dans le centre, le quartier de Santa Teresa, considéré comme le Montmartre de Rio, à cause de ses nombreuses boutiques et ateliers d’artistes, vaut également le détour.

Mon conseil serait de monter en utilisant le Bonde, ce charmant petit tramway jaune que l’on voit passer sur les fameux arches blancs de Lapa. La station de tramway n’est pas difficile à trouver mais cette zone de Rio est assez confuse. Prenez comme repère la Cathédrale Métropolitaine (la grande pyramide) et dirigez-vous vers le centre-ville en contournant l’imposant building carré par la gauche, la station est juste derrière, rue Lélio Gama. Le tramway propose plusieurs stops, je vous conseille d’aller au moins jusqu’au deuxième, sur la placette Largo de Guimaraes, qui est un bon point de départ pour se balader dans le quartier.

Allez manger une feijoada au Bar do Mineiro, prendre un verre au Mama Shelter ou au Bar dos Descasados par exemple. Vous pouvez ensuite grimper à pieds jusqu’au Mirante do Rato Molhado et réserver votre table pour le dîner chez Térèze ou Aprazivel pour leurs vues imprenables. Pour les plus petits budgets, la cuisine de l’Explorer bar est excellente, de même que le service.

En redescendant vers Lapa à pieds, arrêtez-vous au joli Parque das Ruinas (entrée libre) en fin de journée pour une vue sublime sur le Centro, la baie de Gloria et le Pain de Sucre. De là, vous n’êtes qu’a quelques minutes à pieds du fameux Escalier de Selaron, avec ses mosaïques colorées, tellement instagrammables.

Les plages

people playing beach volleyball

Au Brésil, pour aller à la plage il y a un code à respecter pour se fondre dans la masse et vivre l’expérience à fond ! Essayez d’y consacrer une journée de farniente totale entre deux visites.

Pas de serviettes de bain pour s’assoir, ça fait trop touriste, préférez des paréos en coton, qui en plus de sécher vite, peuvent servir de vêtement de rechange. Sur la plage, on trouve des vendeurs ambulants de toute sorte : crèmes solaires, maillots, cocktails, brochettes de crevettes… Les brésiliens viennent à la plage avec le minimum, un peu de monnaie et un paréo et achètent tout sur place.

Choisissez votre posto, la zone la plus en vogue étant entre les postes de secours 8 et 10 à Ipanema, louez une chaise pliante dans la barraca de votre choix et dégustez une caipirinha les pieds dans le sable !

La longue plage de Copacabana est beaucoup plus large et moins sécurisée que celles de Ipanema et Leblon, la plage Vermelha est plus familiale, les plages éloignées de Grumari et Prainha sont idéales pour s’évader de la ville avec son groupe d’amis. Choisissez celle qui vous convient le mieux !

En fin de journée, allez observer les surfeurs sur la plage d’Arpoador et regardez le soleil se coucher derrière les Dos Irmaos, ces montagnes jumelles visibles tout au bout de la plage, magique ! Rendez-vous ensuite dans un des nombreux bars ou restaurants d’Ipanema pour continuer la soirée, par exemple chez Zaza Bistrot.

Les parcs et jardins

man standing between banana plant\

Pour passer un dimanche au vert à Rio, rien de mieux que de commencer la journée par un délicieux brunch au palace du Parque Lage et de faire le tour du jardin, qui rassemble des éléments architecturaux pour le moins… intéressants.

Sur la même rue, à tout juste 10 min à pieds, le Jardin Botanique de Rio est une bouffée d’air frais et de calme. La serre aux orchidées est superbe, l’allée de palmiers géants très photogénique et les oiseaux tropicaux y sont nombreux.

De là, pourquoi ne pas prendre un taxi pour aller voir un autre point de vue sur la ville à la Vista Chinesa et sur le chemin faire une pause à la Cachoeira (cascade) do Horto ?

Les musées

Resultado de imagen para Museu do Amanhã

La plage c’est bien joli, mais s’il pleut, on fait quoi ? C’est le moment de se cultiver en visitant quelques musées en centre-ville.

Le centre-ville de Rio est vraiment déconseillé le week-end, il est absolument vide et mal fréquenté, malheureusement. En semaine par contre c’est une fourmilière d’employés de bureaux et de vendeurs de rue.

Profitez-en donc pour visiter le Théâtre National, le Musée Historique National, le Musée de Demain (Museo do Amanha), le Musée d’art de Rio et le monastère de Sao Bento. Les musées sont quasiment tous au même endroit et facilement accessibles en taxi ou avec le tramway qui parcours le centre-ville.

Dirigez-vous ensuite vers la Confeiteria Colombo, rue Gonçalves Dias, pour un déjeuner tardif ou un goûter dans ce magnifique lieu du début du siècle à l’élégance française.

Les mardis et vendredis soirs, retournez dans le centre pour vous mêler à la foule de la Pedra do Sal et écouter de la samba en live en sirotant une bière bien fraîche !

Expériences bonus, au choix :

  • Prendre un brunch au Forte de Copacabana avec vue sur la plage et en profiter pour visiter le Musée militaire inclus dans le prix d’entrée
  • Ecouter de la musique le jeudi soir au Bip-Bip, bar emblématique et minuscule de Copacabana à l’atmosphère décontractée et au patron grognon
  • Monter sur le toit des hôtels de luxe de Copacabana et Ipanema pour profiter d’un cocktail avec vue
  • Acheter ses souvenirs au marché d’Ipanema le dimanche matin
  • Prendre un jus frais dans l’un des nombreux kiosques débordant de fruits et aller le boire en marchant le long de la plage
  • Faire son footing au bord de la plage d’Ipanema jusqu’au bout de Leblon (8 km aller-retour) ou autour de la Lagoa
  • Faire du shopping à Rio Sul ou au Shopping Leblon, deux centres commerciaux immenses et rapporter des tongs pour toute la famille
  • Trouver la boutique Gilson Martins à Ipanema et se faire plaisir avec leurs objets souvenirs originaux et très cariocas
  • Partir (très) tôt en bus depuis la gare routière et aller passer la journée sur les plages paradisiaques de Araial do Cabo
  • Aller faire la fête au Rio Scenarium, à Lapa
  • Manger de la viande, beaucoup de viande au Fogo de Chao ou à la Garota de Urca avec vue sur le Christ
  • Revenir pour le nouvel an et avoir des étoiles pleins les yeux devant le magnifique spectacle des feux d’artifices sur la plage

Vous l’aurez compris, Rio est pleine de possibilités, il y en a pour tous les goûts, des amoureux des plages, aux amoureux des musées et aux accros du shopping.

C’est aussi une ville ou la nature est présente partout, grâce à son climat tropical, et il n’est pas rare de croiser des petits singes à Botafogo et de voir des grappes d’orchidées énormes sur les arbres d’Ipanema.

Tous les lieux mentionnés sont trouvables sur Google Maps, pensez à les sauvegarder avant de partir !

Point sécurité

Malheureusement l’insécurité est réelle à Rio, mais quelques mesures de précautions suffisent pour passer des vacances paisibles et profiter de cette magnifique ville.

Les conseils sont les mêmes que pour la plupart des grandes villes, mais ici les agressions se font à main armée, il est nécessaire d’être un minimum sur ses gardes à tout moment.

Laissez votre dernier iPhone à la maison et prenez un vieux portable basique et un appareil photo compact que vous viderez tous les soirs. Ne prenez pas trop de liquide avec vous, éviter les montres, bijoux, sacs de marque ou voyants. Ayez sur vous le strict minimum, une carte de métro et du cash. Le passeport reste à l’hôtel.

Si vous n’êtes pas sûrs de l’endroit où vous allez, préférez réserver un service de chauffeur privé (dont nous tairons le nom dans cet article) plutôt que de prendre un bus ou arrêter un taxi dans la rue qui s’avèrera être un faux. En revanche le métro de Rio est vraiment bien, propre et sécurisé, certaines stations ont également le wi-fi gratuit.

Éviter le centre et la plage de Copacabana la nuit, le manque d’éclairage rend la zone inconfortable. Faîtes confiance aux locaux, si on vous dit que c’est dangereux, c’est que ça l’est !

Enfin, soyez un touriste intelligent et respectueux, ne faites pas de favela tour.

Voila ! Vous avez toutes les cartes en main pour passer de superbes vacances, de la part d’une amoureuse de Rio, je vous souhaite de passer un excellent séjour !

Française expatriée, toujours à la recherche du fromage parfait. Passionnée de voyages et amoureuse des grands espaces. Aime les chats et les donuts.