El Desguace, ça bouillonne sur les planches

CYCLE DE THÉÂTRE TERMINÉ

Jusqu’à fin septembre, le théâtre « El Desguace » (la Casse) propose un cycle sur les transformations sociales. L’occasion de découvrir l’Argentine à travers ses grands personnages (« Que onda con Borges », ce samedi à 18h, théâtre forum avec participation du public) et les moments clés de son histoire.

« La Coronela », vendredi à 21h, évoque la lutte d’une femme d’un colonel fusillé dans les années qui ont suivi l’indépendance. « Palo y a la Bolsa », dimanche à 20h, est un spectacle sur l’avènement du Péronisme, qui occupe tout l’espace du théâtre ; le public, debout, suivant les actions à son gré en se déplaçant dans l’espace. « Esa extraña forma de pasion », jeudi à 21h, revient sur les tumultes des années 70, entre dictature, répression et résistance armée.

Au cœur d’une vieille maison où semblent défiler les époques sous ses yeux, le spectateur se retrouve totalement immergé dans des œuvres réalistes qui esquissent les grandes heures d’une nation qui n’a jamais cessé d’être en ébullition.

El Desguace
Mexico 3694 – Boedo
Réservations par téléphone : 3966-8740
Entrée : 40 pesos (étudiants et retraités : 30 pesos)
Jusqu’au 29 septembre
Programme : http://convocatoria-2011.blogspot.com/

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.