El Comedero, les Caraïbes en mode hipster

-FERMÉ-

SOUTH AMERICAN WAY. Un regard suffit pour comprendre : El Comedero tient toutes ses promesses, et surtout celle de nous transporter aux Caraïbes, sur une île pleine de couleurs et de rythmes tropicaux. Au menu : de la musique tropicale qui va de la salsa à la bossa nova, de la vaisselle en émail, un bar de plage avec des plantes, des fruits et des bouteilles. Sans oublier une explosion de couleurs (qui touche aussi les vêtements des serveurs : on soupçonne que c’est fait exprès) et un énorme hommage à Carmen Miranda et sa « southamerican way » sur le mur du fond.

« MORFI CON LAS MANOS ». La carte est inspirée de la cuisine de rue latino-américaine et tout est fait pour qu’on se salisse délicieusement les mains : poisson frit, poulet frit, ceviche, sandwichs… Pas question pour autant d’oublier que nous nous trouvons à Palermo Hollywood : le sandwich de ris de veau croquants dans leur pain chipá, les croquettes de bondiola braisée, le fromage provoleta avec du chorizo fondu et la focaccia de maïs, le pain de chicha avec son épaule de cochon sont là pour nous le rappeler.

« PURA SABROSURA ». On a décidé de goûter au sandwich végétarien avec du fromage de chèvre, des champignons sautés et quelques légumes. Première surprise : le pain. Il est fait à base de maïs et son goût est sucré (un peu de sucre lui a même été saupoudré dessus). On a aussi commandé un ceviche : très généreux question poisson et crevettes (pas mal, mais Dieu sait qu’on est exigeant avec le ceviche porteño). Mention spéciale au fait qu’il soit servi sur un plateau avec de la glace pour préserver sa fraîcheur. Les deux plats sont accompagnés de chips à la banane (un vrai succès !). Et pour boire, nous avons commandé un grand pichet de limonade à la menthe, mais il y a aussi du jus de fruit de la passion, de la chicha morada, des cocktails et de la bière.

CADAVRE EXQUIS. Concept hipster avec une touche caribéenne ou concept caribéen avec une patte hipster ? Difficile à dire. Cette contradiction, que l’on trouve plutôt sympathique, est incarnée par un ara en néon collé au mur ! Sur les tables communautaires, vous trouverez aussi de quoi jouer au « cadavre exquis », soulignant que l’endroit est au carrefour de plein de choses et d’influences diverses. Les prix, en revanche, ne correspondent pas aux tarifs habituels de la cuisine de rue, mais à leur décharge, les portions sont plus que généreuses.

Si vous voulez plus de variété de bière, n’hésitez pas à faire un tour à On Tap, tout à côté. Et pour le dessert, on recommande chaudement les glaces d’Alchemy, à deux rues.

El Comedero
Fitz Roy 1819 – Palermo Hollywood
Du mardi au samedi, de 19h jusqu’à la fermeture ; et le dimanche, de 12h à 20h
Prix : $ $

Eva Contreras
Eva Contrerashttps://www.instagram.com/discover.buenosaires/
Directora Editorial de Buenos Aires Connect. Escritora siempre. Estoy buscando algo. Fotografía + viajes + comida + música.
12,686FansLike
10,677FollowersFollow
1,477FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !