Donado – Holmberg: le nouveau quartier où sortir à Villa Urquiza

Donado Holmberg, le nouveau pôle gastronomique de Villa Urquiza
Photographie Florencia Bravo https://www.instagram.com/flofloflorencia/

Avec ses maisons basses et ses petits commerces où les voisins se connaissaient tous,

Villa Urquiza était autrefois un quartier très calme. Avec l’arrivée du métro en 2013, la croissance immobilière a été exponentielle et la dynamique du quartier a changé de façon accélérée.

L’une des dernières nouveautés a été l’inauguration du projet Donado-Holmberg, un nouveau quartier résidentiel et gastronomique, qui a provoqué une transformation bouleversant les environs. Aujourd’hui, les bars et les résidences modernes cohabitent avec des commerces plus anciens, des terrains vagues, de l’art de rue et des maisons anciennes, imprimant ainsi au quartier une ambiance très particulière.

Une visite de Doho

Dans le plus pur style Palermo, un surnom a été donné à ce nouveau quartier, DoHo. À première vue, on pourrait croire qu’il s’agit d’un nouveau secteur de Palermo, mais l’âme de Villa Urquiza y reste en réalité plus forte. À l’atmosphère traditionnelle, calme et familiale typique du quartier se sont ajoutés des résidences modernes et des commerces (essentiellement gastronomiques) avec de vastes espaces extérieurs le long de plusieurs pâtés de maisons.
Ces nouveaux commerces y fleurissent certes déjà depuis quelques années, mais c’est suite à la levée de la quarantaine qu’un boom a véritablement eu lieu. Ses vastes trottoirs remplis de tables, ses espaces verts et son ample ouverture sur le ciel en on fait un lieu idéal pour les loisirs en période de pandémie.

Bars, glaces et cafés

DoHo est un rectangle délimité par les rues Donado Holmberg, Monroe et La Pampa, et jouxte les quartiers de Belgrano R, de Villa Ortúzar et de Parque Chas.
Étant donné leur nombre, impossible de couvrir ici tous les commerces, je vous laisse donc une CARTE INTERACTIVE où vous pouvez les découvrir.

Voici quelques-uns des endroits les plus populaires
  • Boire un verre et grignoter

    Le soir venu, la jeunesse envahit les tables de la brasserie Gallo Negro, où des musiciens animent souvent les soirées et invitent tout le bar à chanter. Verraka est l’un des derniers bars à avoir ouvert ses portes et propose de délicieuses tapas et des boissons à des prix très abordables. Si vous voulez essayer des délicieux cocktails signatures, je vous recommande Ianki, un bar branché où vous serez servis par les propriétaires, des hipsters qui proposent également de délicieuses tapas en accompagnement.

  • Pour déjeuner ou dîner

    El Bohemio est un bodegón dont la cuisine traditionnelle rappelle l’ancien quartier; situé dans une vieille maison remodelée et décorée de façon chaleureuse où l’on se sent comme chez soi. La carte de No Tan Santos est composée de viandes grillées, de milanesas et de tous ces plats que nous, Argentins, adorons. Ache Delugo est un restaurant qui propose des plats traditionnels riches et variés dans un des commerces typiques occupant l’angle au croisement de deux rues. La Guitarrita de Olazábal est une antenne de la pizzeria classique de Núñez avec une ambiance « passion foot ».

  • Si vous avez une envie de burgers faits maison, vous pouvez aller chez Tiberio qui propose une grande variété de sauces pour les accompagner. La Fábrica del Taco est un petit boui-boui avec une terrasse animée pour déguster de délicieux plats mexicains et profiter d’une bonne musique d’ambiance. Et si vous voulez goûter quelque chose de plus exotique, vous pouvez vous rendre chez Asia Fusion, spécialisé dans les plats péruviens-japonais.
  • Pour prendre un bon café

    Ninina (le même café que celui du MALBA) a ici une deuxième adresse avec de grandes tables, idéales pour travailler. Café Urbano, avec ses locaux entièrement vitrés, nous offre une vue superbe sur le quartier à apprécier tout en dégustant les mets de son menu varié. Vous pouvez aussi aller à Le Blé, avec ses viennoiseries françaises et à Cigaló, dont le café est la spécialité et où le personnel est entièrement composé de baristas.

  • De la glace !

    DoHo accueille plusieurs glaciers, l’un d’entre eux, Cimino R se caractérise par sa production artisanale. Lucciano’s a récemment ouvert un local moderne à l’angle de deux rues et a disposé des canapés sur le trottoir afin d’y déguster ses glaces à l’air libre. Helados Daniel, un classique de Buenos Aires, a aussi ouvert une adresse dans le quartier.

  • Locaux non gastronomiques

    L’offre de DoHo ne se réduit pas à la nourriture. Vous pouvez, par exemple, prendre des cours de poterie chez Soles de Abril, acheter des cadeaux de créateurs à Tienda Lechuga ou des produits pour embellir votre jardin ou votre balcon chez Bloominaria, parmi tant d’autres propositions que vous découvrirez au fil de vos promenades.

Que faire de plus à Villa Urquiza ?

DoHo n’est qu’une petite partie de ce grand quartier.
J’aime appeler le « quartier de Spinetta » la zone où ce musicien a vécu et à laquelle il était très attaché. Ce secteur, entre Congreso, Constituyentes, Galván et Larralde, est de loin celui où voisins et commerçants ont conservé le plus l’esprit de quartier. Ses maisons basses, ses passages et ses rues étroites ont conservé cette magie difficile à exprimer avec des mots.
Triunvirato est le centre commercial de Villa Urquiza, où l’on trouve une grande variété de magasins et où se situe également le CC25 de Mayo, l’ancien théâtre restauré qui propose une offre culturelle intéressante.
Le quartier des bars du boulevard Mendoza a lui aussi explosé pendant l’après-quarantaine. Ses belles rues pavées sont désormais occupées par des petites tables de bars, créant une atmosphère agréable pour prendre un verre ou manger un morceau.

Traduction : Carolina Freda

Diseñadora oriunda de Buenos Aires. Fotógrafa y dibujante aficionada. Me encanta recorrer la ciudad con ojos de viajera, retratando y registrando cada cosa que voy descubriendo a mi camino para compartir con el mundo.