Coronavirus en Argentine : tout ce qu’il faut savoir

corona virus buenos aires argentina
=== Message de l’Ambassade de France en Argentine ===
Face à la crise provoquée par la pandémie de Covid_19, l’ensemble des agents de l’Ambassade de France en Argentine sont mobilisés pour vous soutenir.
👉Foire aux questions (FAQ) du Covid_19: https://ar.ambafrance.org/Coronavirus-Covid-19-foire-aux-qu…
👉Recensement des personnes rencontrant des difficultés pour rentrer en France (merci de vous signaler ici et de ne pas surcharger la cellule de réponse téléphonique) : https://ar.ambafrance.org/Recensement-des-personnes-rencont…
👉Liste indicative des hôtels acceptant les voyageurs français : https://ar.ambafrance.org/Liste-indicative-des-hotels-accep…
Coronavirus/Cellule téléphonique : +54 11 4515-7090
Horaires semaine (9h-19h), samedi-dimanche (10h-18h)
Urgences consulaires (EN CAS D’ACCIDENT GRAVE UNIQUEMENT, perte ou vol de document(s) et en dehors des horaires d’ouverture du Consulat) : +54 9 11 4470 3202

L’épidémie de Coronavirus a touché l’Argentine le 3 mars. Avec un nombre de malades en augmentation, le pays a mis en place un dispositif sanitaire pour éviter le risque de propagation du COVID-19. On fait le point !

Transmission, symptômes… le COVID-19 en 2 mots

Le coronavirus se transmet de personne à personne, exclusivement par les postillons (toux, éternuement) et par voies respiratoires. La période d’incubation (asymptomatique) est d’environ 2 semaines. Suite à quoi, le COVID-19 est assez difficile à détecter dans un premier temps : ses symptômes sont proches de ceux d’un rhume ou d’une grippe et varient d’une personne à l’autre. Les principaux symptômes sont : fièvre, mal de gorge, toux, fatigue, difficulté à respirer…

- Anuncio -

Vous craignez d’être atteint : que faire ?

Tout d’abord, ne cédez pas à la panique ! Vous avez quand même beaucoup plus de chance d’avoir choppé un rhume. Si vous croyez vraiment être touché par le coronavirus, n’allez surtout pas chez le médecin, ni aux urgences où vous risquez de contaminer d’autres malades. Appelez immédiatement le 107 (SAME) pour la capitale ou le 148 depuis la Province de Buenos Aires pour clarifier le risque et être pris en charge selon le protocole en vigueur. Et en attendant, prenez votre température toutes les 12 heures.

urgence coronavirus llamar 107 SAME
Photo : clarín.com

Précautions d’hygiène :

Pour éviter de contracter le virus et sa propagation, quelques gestes simples (et de bon sens) s’imposent :

– Lavez-vous fréquemment les mains au savon, et/ou au gel hydro-alcoolique

– Lavez régulièrement surface et objets d’utilisation courante (bureaux, plan de travail, ordinateur, téléphone portable…)

– Toussez ou éternuez dans le pli du coude et utilisez uniquement des mouchoirs en papiers jetables (le virus se transmet jusqu’à 2 mètres de distance)

– Saluez sans serrer la main, évitez la bise et ne vous roulez pas trop de pelles :’(

– Ne pas partagez de maté (le plus dur pour certains)

– Aérez régulièrement les pièces

– Point spécial, mention « port du masque » : inutile de dévaliser Farmacity, l’efficacité des masques de protection chez une personne saine n’a jamais été démontrée, au contraire. L’usage du masque est uniquement réservé aux malades et, éventuellement, leur entourage.

L’urgence sanitaire déclarée en Argentine

Le 12 mars, le gouvernement a déclaré l’urgence sanitaire pour une durée d’un an. Parmi les mesures : la suspension des vols en provenance des tous pays considérés à risque (tous les pays d’Europe dont la France, Chine, Corée du Sud, États-Unis, Iran et Japon)  à partir de mardi 17 mars et ce, pendant 30 jours.

De plus, le pays a instauré la mise en quarantaine de tout voyageur en provenance des pays à risque. La durée d’isolement est de 14 jours, pendant lesquels vous ne devez pas, dans la mesure du possible, quitter votre logement et vous rendre dans des lieux publics. Et ça s’applique même si vous ne présentez pas de symptômes !

Si vous êtes étudiant : les mesures s’appliquent également à l’université. Vous ne pourrez donc pas vous rendre en cours pendant les 14 jours suivant votre retour. Cependant, sur justification, vos absences ne seront pas compilées sur le semestre. Par ailleurs, les cours risquent d’être suspendus (à confirmer dans les prochains jours…). Idem pour les travailleurs : votre employeur vous accordera (sans sourciller) le droit au télétravail.

Pour information : la mise en quarantaine s’applique aussi à toute personne qui a potentiellement côtoyé un malade identifié.

Vous comptiez vous cultiver ou faire la fête ? C’est raté. Par décret du Gobierno de la Ciudad, tous les événements rassemblant plus de 200 personnes (matchs de football inclus) sont annulés pour les 30 prochains jours. Et nombre de musées et théâtres ferment également leurs portes.

Le confinement : une mesure applicable ?

Question légitime : comment les autorités argentines vont-elles pouvoir contrôler que les personnes concernées restent bien confinées chez elles ? Réponse implacable : c’est invérifiable… Mais il en va de la responsabilité de chacun : respecter les règles d’hygiène et de sécurité pour le bien de tous, en particulier pour des personnes dites “à risques” (personnes âgées ou atteintes de pathologies chroniques, parfois invisibles).

Par ailleurs, le code pénal argentin prévoit des amendes jusqu’à 100 000 AR$ et des peines de 2 ans de prison pour qui enfreint les mesures adoptées contre la propagation du coronavirus. Vous voilà calmé !

Par ailleurs, la quarantaine, c’est pas si terrible ! Un médecin français placé en isolement témoigne ici et La Nación vous prodigue de précieux conseils pour y survivre (et surtout, comment bien la respecter).

Point spécial France et compagnies aériennes

vol annulé coronavirus

Comme mentionné plus haut, les vols de et vers la France (et tous les pays d’Europe) seront suspendus à partir du 17 mars pour 30 jours. Vous comptiez venir découvrir les charmes du nord-ouest andin ou vous rendre à l’anniversaire de votre mamie ? Ça sent le roussi, voire le brulé… Si votre compagnie aérienne ne vous a pas encore contacté, faites-le de ce pas.

La plupart des compagnies aériennes avaient déjà assoupli leurs conditions générales de vente et de modification des billets d’avion. Par exemple, Air France-KLM offre la possibilité de modifier sans frais les billets d’avion achetés jusqu’au 31 mars et retarder votre voyage jusqu’au 31 mai 2020.

Bref, l’Argentine prend des petits airs d’apocalypse, et du moins le risque au sérieux. Nonobstant, ne succombez pas à la psychose pour autant, et écoutez plutôt « Codo a Codo » chanson écrite par Jorge Drexler pour l’occasion : « Ya volverán los abrazos, los besos dados con calma, si te encuentras un amigo salúdalo con el alma ». Bon courage à tous !

Liens utiles :