Home S'ÉVADER Nos circuits

Itinéraire : Boedo et Almagro, la visite bohème de Buenos Aires

almagro boedo buenos aires
Pasaje San Carlos, Almagro. PH Caro Janeiro

Parcourez les quartiers authentiques de Boedo et Almagro, à la découverte de Buenos Aires ! Entre centres culturels, milongas et théâtres underground, vous dégustez une boisson chaude dans un cafés historiques et ne perdez rien de l’ambiance bohème des lieux. Suivez notre itinéraire découverte de Boedo et Almagro, à Buenos Aires.

Itinéraire découverte : préparer votre visite à Buenos Aires

📸 À quoi vous attendre à Boedo et Almagro

  • Un paysage porteño très authentique ! Peu touchés par le tourisme, ces quartiers de Buenos Aires concentrent de nombreux centres culturels, milongas, théâtres underground et cafés historiques.
  • Boedo et Almagro sont les gardiens de l’esprit de la bohème tango de la Buenos Aires. Leur relation avec le tango est si forte que tous deux ont des chansons en leur honneur (BoedoAlmagro).
  • Un grand nombre de maisons et de bâtiments du 19e et 20e siècle très bien conservés. Avec un peu d’imagination, on peut facilement se projeter dans une autre époque de Buenos Aires.

💡À Garder à l’esprit pour votre visite de Boedo et Almagro

  • Il s’agit d’un circuit étendu et zigzagant à Buenos Aires. Mettre des chaussures confortables.
  • Nous vous recommandons de commencer tôt. Il est préférable de marcher de jour et avec discrétion.
  • Le circuit n’est pas conçu en termes de temps, vous pouvez le diviser en plusieurs promenades ou sauter les arrêts qui n’attirent pas votre attention. Certains parviendront à le faire en une journée !
  • Si vous ne voulez pas marcher à Buenos Aires, vous pouvez prendre des bus pour vous rendre d’un point à un autre. L’appli ou le site Cómo llego vous aideront à cet égard.

Itinéraire de la visite en un coup d’œil !

📍 Point de départ : Coin de rue de l’Av. Boedo et San Ignacio, au Café Notable Margot, quartier de Boedo.

📍 Point d’arrivée : Guardia Vieja et Billinghurst, à El Banderín, quartier d’Almagro.

Métros sur le trajet : Lignes B et E

Bus sur le trajet : 160,127, 128,180

Voici une carte du circuit à Buenos Aires ➡ Carte interactive du circuit Almagro-Boedo

Les étapes de la visite de Boedo et Almagro à Buenos Aires

  1. Café Notable Margot. Commencez par un petit-déjeuner dans  un bâtiment classique du 20e siècle, devenu une institution du quartier de Boedo. Sa convivialité de bodegón confère au lieu une atmosphère attrayante et joyeuse. C’est l’un des endroits préférés des touristes. Il a été déclaré « témoignage vivant de la mémoire de la ville » par le Museo de la Ciudad de Buenos Aires.
  2. Place Mariano Boedo. Boedo et Almagro sont les quartiers avec le moins d’espaces verts de Buenos Aires. Cette place est la première de Boedo, inaugurée en 2011, après 50 ans de réclamation de la part des voisins. Une ancienne station de tramway fonctionnait autrefois sur le site.
  3. Le marché de San Juan.  Ce vieux marché a à peine conservé quelques étals, mais il est l’exemple vivant d’un type de commerce qui faisait fureur à Buenos Aires en 1895, année de son ouverture.
  4. Esquina Homero Manzi. L’angle entre les rues San Juan et Boedo est une référence classique de Buenos Aires, témoin de nombreuses histoires qui ont marqué le quartier. C’est là que se trouve ce grand restaurant, en l’honneur de l’homme qui a composé les meilleurs vers du quartier. Il dispose d’une grande scène où sont présentés des spectacles de tango. Le dimanche, vous pouvez également déguster un des déjeuners tango (consulter).
  5. Petites ruelles et passages de Boedo. Promenez-vous dans les rues Angaco, Bidegain, Totoral et Yapeyú qui représentent bien le quartier. D’une part, elles sont irrégulières, étroites, différentes des pâtés de maison de la ville. D’autre part, elles préservent cet esprit bohème avec leurs rues pavées et leurs vieilles maisons basses. Une impression de voyager dans le temps à Buenos Aires.
  6. Basilique María Auxiliadora et San Carlos. Ce temple imposant et coloré renferme deux grandes histoires. C’est là que Carlos Gardel chantait lorsqu’il était enfant de chœur. C’est aussi ici que Carlos Bergoglio, devenu Pape François, a été baptisé.
  7. Passage San Carlos. Au 141 de la rue Quintino Bocayuva se cache ce magnifique passage qui rappelle une ville européenne. C’est l’endroit où prendre les plus belles photos de la visite, entre la couleur et le style de ses maisons et la belle basilique en arrière-plan. Pour y entrer, vous devrez traverser un portail, car il s’agit d’un lieu résidentiel.
  8. Confitería Las Violetas. Ce salon de thé classique de Buenos Aires est en activité depuis 1889. Il se caractérise par l’élégance de son bâtiment orné de vitraux, de marbre italien et de mobilier parisien. Il a été désigné meilleur café notable de Buenos Aires. Son menu est vaste, avec des plats locaux abondants et de nombreuses options pour accompagner l’heure du thé.
  9. Triangle Lezica-Carlos Gianantonio. Nous vous conseillons ce petit détour, afin de marcher le long des deux rues diagonales qui aboutissent à l’Avenida Medrano. Nombre des maisons des 19e et 20e siècles y sont encore en excellent état.
  10. Umbral espacio de arte. Cet espace culturel est installé dans un ancien hôtel particulier qui a été conservé avec tous ses détails ornementaux. Umbral propose des conférences, des séminaires, des ateliers, des expositions et des laboratoires expérimentaux pour les artistes, les étudiants et les curieux.
  11. Passage Inca. Cette pittoresque rue pavée rejoint l’avenue Medrano. Un lieu idéal pour prendre de belles photos en raison de ses maisons colorées de différentes périodes et différents styles.
  12. El Boliche de Roberto. Une pause vermouth et tango pour ceux qui veulent vivre une expérience unique et authentique du quartier d’Almagro. Ce bar notable, fondé en 1893, conserve dans ses murs l’histoire vivante du tango. C’était le repaire habituel d’Osvaldo Pugliese. Aujourd’hui encore, il réunit des personnes de tous âges pour écouter de la musique en live.
  13. Place Almagro. En route vers l’arrêt suivant, nous passons par cette place, la seule de tout le quartier d’Almagro. Récemment restaurée, elle possède toujours son manège des années 1960.
  14. Une milonga ! Il serait dommage de rater une milonga sur le circuit du tango. Vous pouvez prendre des cours, danser ou simplement profiter des orchestres. Les plus proches, et populaires auprès des touristes, sont Sanata Crespi et La Catedral. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez ici plus de variété… Vous allez vous amuser !
  15. El Banderín. Pour terminer la visite, dans ce café historique ouvert en 1923, vous trouvez plusieurs plats typiques de bodegón. C’est un classique du quartier, célèbre pour son intérieur décoré de maillots de football et de fanions, qui lui confèrent une atmosphère chaleureuse et originale.

Extras et curiosités à Buenos Aires

  • Abasto est une zone appartenant au quartier de Balvanera, bien que dans l’inconscient collectif elle soit associée à Almagro (il semble parfois qu’il s’agisse d’un quartier à part entière). A quelques rues du centre commercial Abasto Shopping vivait Carlos Gardel, dont on peut visiter la maison, et le Centro Cultural Konex, une icône de la culture de la ville de Buenos Aires.
  • Le salon de thé Las Violetas était fréquentée par la poétesse argentine Alfonsina Storni, qui était une voisine du quartier d’Almagro.
  • « San Juan y Boedo antigua… » commence le célèbre tango « Sur ». On dit que Homero Manzi a écrit plusieurs de ces vers à ce coin de rue, et c’est en son honneur que le bar qui y est situé porte son nom.
  • Prêtez attention : le long du Pasaje Gianantonio, vous verrez une plaque sur le mur indiquant que de 1857 à 1887. Il s’agit de la gare d’Almagro du Ferrocarril Oeste, le premier chemin de fer d’Argentine, qui se trouvait à cet endroit à Buenos Aires.
  • Sur Pasaje Totoral, vous verrez l’ancien Mercado Proveedor de Almagro. Aujourd’hui, il est malheureusement abandonné, mais c’était un point de repère important du quartier.
  • Dans le quartier, on trouve également une grande variété de restaurants péruviens, dont beaucoup sont parmi les plus authentiques de la ville de Buenos Aires.

Visite gastronomique à Boedo et Almagro, à Buenos Aires


Ça peut aussi vous intéresser :

 

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.
Quitter la version mobile