Climat : Les quatre saisons à Buenos Aires

Il n’existe certainement pas d’autre ville au monde qui fasse autant honneur à son nom. Le climat de la capitale est le plus doux de la région avec une température moyenne annuelle de 18°C et peu d’amplitude thermique. Toutefois, chaque mois de l’année possède ses petits secrets et avantages. Voici quelques conseils pour bien profiter de la ville durant les quatre saisons.

L’été
(du 21 décembre au 21 mars)

C’est la saison la plus attendue puisque c’est la saison des fêtes de Noël et de fin d’année, suivie des vacances d’été. Mais c’est aussi une des saisons les plus détestées, car elle s’avère difficilement supportable. Les vagues de chaleur combinées à une forte humidité fait qu’on se retrouve vite avec des vêtements qui collent à la peau… C’est aussi la saison des orages accompagnés de pluies diluviennes qui peuvent inonder brutalement certains quartiers de la ville. Piétons, attention aux véhicules qui circulent sans s’inquiéter de votre présence et vous trempent jusqu’aux os en roulant dans les flaques d’eau ! Si la journée est ensoleillée nous vous conseillons d’aller vous rafraîchir dans l’une des piscines de la ville.

- Anuncio -

Automne
(du 21 mars au 21 juin)

C’est la saison la plus agréable pour les amoureux de photographie et de balade. Dès le mois d’avril, les arbres changent de couleurs et la ville devient un tableau flamboyant dans les tons rouges et or. Appareil photo en main, photographiez la ville couverte de feuilles en déambulant dans les nombreux parcs de la ville, tels que le Jardin Botanique, le Parc Saavedra et les réserves écologiques Costanera SurVicente LópezSan IsidroOtamendi. Le brouillard s’installe aussi en automne très tôt le matin, cachant les tours du centre porteño et le quartier près des quais de Puerto Madero.

Hiver
(du 21 juin au 21 septembre)

Si l’on compare l’hiver de Buenos Aires aux hivers des différentes régions de l’Argentine, on constate qu’il est très doux. Les matins peuvent être glaciaux mais au fur et à mesure que la journée avance la température se radoucit et on ne sait plus où mettre gants et écharpe. Il ne neige presque jamais : la dernière fois c’était le 9 juillet 2007. Le seul risque de glissade avéré est celui provoqué par les dalles des trottoirs en mauvais état. En dessous de celle-ci, l’eau s’accumule et il peut arriver qu’en marchant dessus vous terminiez trempé de la tête aux pieds. Plutôt désagréable pour commencer la journée…

Printemps
(du 21 septembre au 21 décembre)

La meilleure saison de l’année pour se promener en ville. Le 21 septembre, on célèbre le jour de l’étudiant dans le parc Rosedal, à Palermo. C’est aussi l’époque de l’année où s’organise la majorité des marathons et de courses à pied, et commencent également les festivals et concerts en plein air. Les arbres passent du vert tendre au vert foncé, se remplissent de feuilles et de fleurs et les rues de Buenos Aires retrouvent une senteur fleurie. C’est aussi l’époque des terrasses et de grandes discussions autour des tables installées à l’extérieur ou dans les jardins. Pour mieux profiter de l’air pur choisissez entre les meilleures terrasses, jardins et patios de la ville.