Astor, maestro de la cuisine contemporaine

– FERMÉ – 

Vous rêviez d’un joli bistrot ou l’on pourrait s’asseoir au comptoir et voir les plats se faire cuisiner en direct ? Astor l’a fait !

- Anuncio -

Avec sa grande baie vitrée donnant sur une agréable rue de Colegiales, sa cuisine ouverte et son ambiance de cantine dans l’air du temps, le restaurant d’Antonio Soriano -une des figures de la jeune gastronomie argentine- invite a la détente. On feuillette d’ailleurs volontiers les dizaines de livres de cuisine que le chef met à disposition de ses hôtes pendant qu’il mitonne une belle panceta rôtie et sa purée de poix chiche ou encore des légumes racines confits au four.

Quand on lui demande naïvement pourquoi ce nom, “Astor”, Antonio Soriano répond tout sourire : “En hommage à Astor Piazzolla, pardi !”

On comprend la référence : Piazzolla voulait faire “de la musique populaire et contemporaine de Buenos Aires”, pas du tango. Ici, même combat : on ne verse pas dans la cuisine folklorique argentine ou porteña, on fait de la cuisine contemporaine et populaire de Buenos Aires.

Le tout dans un endroit convivial où les produits frais sont à l’honneur, et pour cause, le chef se rend lui-même trois fois par semaine au marché central pour débusquer les meilleurs arrivages de poissons ou de légumes. Le résultat ? Une cuisine du marché cosmopolite et ingénue, des petits pains faits maison qui arrivent encore tout chauds sur la table et un menu à choix multiples qui change tous les jours. De quoi devenir des habitués sans risquer de s’ennuyer !

Si c’est plein ou que vous voulez tester une autre adresse dans le quartier, foncez à Pipí Cucú. Et si c’est de littérature dont vous avez faim, rendez-vous à la Papelera del Artesano.

Astor

Ciudad de La Paz 353 – Colegiales

Tel : 4554-0802
De lundi à mercredi, de 12h à 16h

De jeudi à samedi, de 20h à minuit

Prix : $ $ $

Photo : Astor